Conseil d’administration

Conseil d’administration - septembre 2004

Compte-rendu

Agenda ADULOA

Conseil d’administration - septembre 2004
Jeudi 16 septembre 2004 14:00-18:00

Maison du Livre de l’Image et du Son

Maison du Livre de l’Image et du Son

247, Cours Emile Zola

69601 VILLEURBANNE

RTF - 12.5 ko
Compte-rendu

Présents : Une large majorité des membres

Points examinés

- lourdeur de l’organisation des journées de septembre (l’envoi des courriers). Le dernier envoi de ce type sera le bilan de ces journées et la préparation de la nouvelle AG.
- Site Web : 2 listes de discussion (adhérents et CA) pour lesquels on donne des droits pour y accéder y compris éventuellement accès aux archives. Les CR figurant sur le site doivent être épurés et non nominatifs (résumés). Ils sont à envoyer par mél aux adhérents et sont accessibles par la liste de diffusion.
- Nécessité d’être attentif à ne pas utiliser le terme ADULO mais ADUDLO. Pas d’éléments nominatifs dans les CR hormis éventuellement le signataire.

Pas d’éléments montrant les points sur lesquels de notre fournisseur est invité à progresser (bonnes relations)

Inscription systématique sur la liste de discussion à l’adhésion (le bulletin d’adhésion sera modifié pour spécifier l’adresse électronique à laquelle doivent être envoyés les courriers de l’Association Vérifier ceux qui n’ont pas d’e-mail : on envoie par la poste. Dans un premier temps on active les fonctions web de la liste de discussion pour le CA et on rediscutera plus tard de l’activation pour la liste adudlo.

- Après la validation de l’achat du micro par le dernier CA sur la base d’un devis établi par Opsys, le président par intérim a demandé une reformulation avec davantage de prestations. En revanche contrairement à ce qui était prévu il ne sera probablement pas possible de mettre à la fois la version BDP et la version BM. Reste la question de l’utilisation du micro et de sa conservation. A la livraison le PC est en fait livré avec les deux versions, bonne surprise.

- Opsys a proposé qu’ADUDLO ait systématiquement une place dans la lettre d’Opsys (1er article dans le numéro de septembre 2004). Le CA préfère que la place ne soit pas systématique mais à la demande de l’Association.
- Nécessité d’avoir une assurance civile, une administratrice s’en occupe.
- Aelec propose de faire passer un document par notre association : ce n’est pas notre rôle.
- Fulbi : Il reste une possibilité d’une représentation supplémentaire (actuellement le président par intérim, la responsable de la commission échanges de notices et une administratrice). Prochaine réunion prévue, vendredi 10 octobre 2004 : convocation des présidents d’association pour savoir si la Fulbi présente encore un intérêt. La Fulbi a notamment une commission Récupération de données bibliographiques.
- Le bibliothécaire de Fresnes propose d’adhérer à l’Association des usagers de la BnF : ce n’est pas le rôle d’ADUDLO d’adhérer mais des individus.
- Prochaine AG Mardi 22 mars 2005 à Ivry. Matin rapport d’activités, rapport financier, changement de statuts Après-midi : échange avec Opsys et présentation de la Version 1.4.0 + grandes pistes pour la version 1.5.0 Voir s’il est opportun de déplacer l’AG les années suivantes en juin.

Questions diverses :

- Problème de la signature à partager
- Ouverture d’un livret A
- En septembre 2004, l’association compte 123 adhérents, ce qui représente 1/3 des clients
- Est-ce qu’on permet aux non-adhérents de participer aux groupes de travail des commissions (ils n’auraient pas les comptes-rendus puisqu’il faut être adhérents pour les recevoir) ? Dans le Nord, il y a deux journées ouvertes aux adhérents et non-adhérents. Cette question est en fait celle des collectivités qui refusent aux Bibliothèques l’autorisation d’adhérer. Faut-il créer une nouvelle catégorie d’adhérent pour des personnes physiques qui leur permettent d’avoir une information (sans droit de vote en AG) pour un montant modique, adhésion soumise à l’approbation du bureau ? Cette option ne pouvant pas être exclue, elle sera proposée à la prochaine AG qui sera exceptionnelle.
- Il existe un certain nombre de charges au niveau du CA. Le trésorier a annoncé qu’il souhaitait assez rapidement passer la main. Nécessité d’étoffer le CA pour permettre par exemple d’avoir des relais régionaux.





Explorer